Malheureusement, l’alimentation ne peut pas guérir l’arthrite. Cela dit, des recherches laissent croire que certains types d’aliments peuvent aider à en prendre en charge les symptômes. Par ailleurs, une alimentation équilibrée contribue au maintien d’un poids santé, ce qui augmente le niveau d’énergie et réduit le stress exercé sur les articulations. Visez une alimentation riche en nutriments et à faible teneur en calories en privilégiant les grains entiers, les fruits, les légumes, les sources de protéines maigres et les produits laitiers faibles en gras. Voici ce que vous devez savoir pour bien manger.

Informez-vous au sujet du type d’arthrite que vous avez

Il y a plus d’une centaine de types d’arthrite et il n’existe aucun régime alimentaire universel convenant à tous. Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR), par exemple, ont tendance à bénéficier des aliments riches en acides gras oméga-3 et pourraient avoir du mal à prendre en charge leurs symptômes si elles ont un poids insuffisant. Les personnes atteintes de goutte, quant à elles, peuvent réduire le risque de poussées en diminuant leur consommation de viande rouge et d’alcool.

Consultez les experts    

Saviez-vous que bon nombre des médicaments contre l’arthrite peuvent entraîner des problèmes de digestion ou d’absorption des éléments nutritifs? Les pharmaciens et les diététistes peuvent vous aider à comprendre les interactions potentielles entre vos médicaments et votre alimentation et vous suggérer des aliments à privilégier ou à éviter.

Privilégiez les fruits et les légumes

Essayez de manger au moins un légume ou un fruit à chaque repas ainsi qu’aux collations. Voici quelques conseils qui vous aideront à en tirer le maximum : mangez chaque jour au moins un légume vert foncé (comme le brocoli ou la laitue romaine) et un légume orangé (comme les carottes ou les patates douces); sélectionnez des fruits et des légumes aux couleurs vives (comme les baies et les tomates); faites cuire vos légumes à la vapeur ou au four ou faites-les sauter, mais limitez la quantité de sel ou de matières grasses utilisée.

Consommez les matières grasses avec discernement

Les matières grasses poly-insaturées (les acides gras oméga-3 et oméga-6 que l’on trouve dans les poissons comme le maquereau et le saumon, ainsi que dans les noix et les graines comme les noix de Grenoble et le lin) et mono-insaturées (que l’on trouve dans l’huile de canola, l’huile d’olive, les amandes et les noix de cajou) sont les choix les plus sains. Ajoutez du lin à votre gruau matinal, préparez votre propre vinaigrette à base d’huile d’olive, mangez du poisson deux fois par semaine et consommez du lait et des œufs enrichis d’oméga-3.

Choisissez vos protéines

Les protéines maigres aident votre organisme à réparer les dommages et contribuent au maintien d’un système immunitaire en bon état de marche. Optez le plus souvent possible pour le poulet, les fruits de mer, les légumineuses, les noix et les graines.

Portez attention à votre taux de fer

L’anémie est définie par un taux insuffisant de globules rouges ou d’hémoglobine pour transporter l’oxygène vers les tissus. Divers facteurs font en sorte qu’elle est assez fréquente chez les personnes atteintes d’arthrite. On retrouve deux types de fer dans les aliments : le fer héminique (dans la viande rouge et d’autres produits animaux) et le fer non héminique (que l’on trouve notamment dans les épinards, les légumineuses et les fruits séchés). Les aliments riches en vitamine C comme les agrumes, les tomates et les piments facilitent l’absorption du fer non héminique, mais le thé y fait obstacle; évitez donc de boire du thé pendant les repas.

N’oubliez pas la vitamine D

Certaines études donnent à penser qu’un faible taux de vitamine D peut aggraver les symptômes de l’arthrite. Votre organisme produit naturellement cette substance lorsque vous exposez votre peau au soleil... ce qui n’est pas toujours facile à faire au Canada. Heureusement, le lait est enrichi de vitamine D et vous trouverez la substance dans des aliments comme les œufs, la margarine, le foie, les sardines et le saumon. Vous pourriez aussi demander à votre fournisseur de soins de santé si les suppléments de vitamine D vous conviennent.

Surveillez votre apport en calcium

Le calcium aide à renforcer les os et à éviter l’ostéoporose. Étant donné que les personnes atteintes d’arthrite courent un risque plus élevé de développer l’ostéoporose, optez pour des aliments riches en calcium et consultez votre équipe de soins de santé pour en apprendre davantage au sujet des suppléments en calcium. Le fromage, le yogourt et le lait faibles en gras (écrémé, 1 % ou 2 %) ainsi que le saumon et les sardines en conserves sont de bonnes sources de calcium.

Demandez conseil au sujet des suppléments

Chez les personnes qui suivent un traitement par le méthotrexate, un supplément d’acide folique peut aider à prévenir les effets secondaires comme les anomalies hépatiques et les intolérances liées au système digestif. Parlez-en à votre médecin. Qu’en est-il des autres suppléments, comme les remèdes à base de plantes et la glucosamine? Ce ne sont pas des traitements autorisés contre l’arthrite; nous vous recommandons donc de discuter des recherches récentes à ce sujet avec votre équipe de soins de santé.