Effacez la douleur

Qu'est ce que la maladie de Still?

La maladie de Still est une forme d'arthrite caractérisée par des accès de fièvre, des éruptions cutanées de couleur saumonée et une inflammation des articulations. Cette maladie touche surtout les enfants, chez qui elle est souvent désignée par le terme arthrite juvénile idiopathique généralisée.

La maladie de Still touche également les adultes, mais à une fréquence beaucoup moins grande. On l'appelle alors maladie de Still de l'adulte.

La maladie de Still représente 10 à 20 % des cas d'arthrite juvénile. Elle est beaucoup moins fréquente chez les adultes, touchant 1 personne sur 100 000. Chez l'adulte, les symptômes se manifestent ordinairement entre l'âge de 20 et de 35 ans.

La maladie de Still se manifeste ordinairement par des symptômes touchant l'organisme entier (symptômes généralisés). Les personnes atteintes de cette maladie se sentent souvent très fatiguées et ont chaque jour des accès de fièvre pouvant atteindre 40 °C ou plus. En général, ces accès de fièvre surviennent à peu près à la même heure (en fin d'après midi ou en soirée) et s'estompent après un certain temps. Une éruption cutanée de couleur saumonée pâle peut également se produire, habituellement au point culminant de la fièvre. L'éruption cutanée ne provoque pas de démangeaisons.

Une perte d'appétit, des nausées et une perte de poids sont fréquentes chez les personnes atteintes de la maladie de Still. On observe souvent une enflure des ganglions lymphatiques, une augmentation du volume de la rate et du foie ainsi que des maux de gorge. L'enflure des articulations se manifeste ordinairement quelque temps après la survenue de l'éruption cutanée et de la fièvre. En général, l'enflure touche plusieurs articulations (arthrite polyarticulaire). Toutes les personnes atteintes de la maladie de Still finissent par présenter de la douleur et une enflure des articulations.

On ignore la cause exacte de la maladie de Still. Selon une théorie actuelle, il s'agirait d'une infection par un microbe. On a également attribué la maladie de Still à une réaction d'hypersensibilité ou à un trouble auto immun.

Chez la plupart des personnes atteintes de la maladie, la fièvre et l'éruption cutanée disparaissent au bout de quelques mois. L'enflure des articulations, en revanche, peut être chronique et durer jusqu'à l'âge adulte. Selon les études, la maladie de Still se résorbe d'elle même en moins de 10 ans chez 35 à 40 % des personnes atteintes. Dans les autres cas, cette forme d'arthrite devient chronique.

La maladie de Still peut causer de graves lésions des articulations, particulièrement des poignets. Elle peut également entraver le fonctionnement du cœur et des poumons. Le traitement vise les zones touchées par l'inflammation, lesquelles peuvent varier d'une personne à l'autre.

Les médicaments

Bon nombre des symptômes de la maladie de Still peuvent être maîtrisés au moyen d'anti-inflammatoires ou d'anti inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Des corticoïdes comme la prednisone sont également utilisés pour atténuer les symptômes les plus graves de la maladie.

Étant donné que la maladie de Still peut toucher des organes internes, certaines personnes atteintes doivent prendre des médicaments pour le cœur ou les poumons ainsi que des médicaments contre le diabète. Selon la gravité des symptômes, la prise d'analgésiques (médicaments contre la douleur) est souvent nécessaire également.

Les formes chroniques de la maladie de Still sont traitées à l'aide de médicaments semblables à ceux qui sont utilisés contre la polyarthrite rhumatoïde. Ces médicaments comprennent l'hydroxychloroquine (Plaquenil), la pénicillamine, l'azathioprine (Imuran), le méthotrexate et le cyclophosphamide. On a également recours à des injections de sels d'or.

Une nouvelle classe de médicaments appelés modificateurs de la réponse biologique (MRB) – par exemple Enbrel, Remicade et Humira – ont donné des résultats prometteurs dans le traitement de la maladie de Still.

Même si la maladie de Still n'y est pas abordée spécifiquement, notre guide Médicaments pour l'arthrite : Guide du consommateur présente de l'information générale pouvant vous être très utile.

Un mot sur l'innocuité des médicaments
La Société de l'arthrite travaille depuis plusieurs années à faire valoir la nécessité d'une surveillance efficace des nouveaux médicaments après leur homologation et leur mise en marché. Ces démarches ont favorisé la déclaration et l'examen des effets secondaires ainsi que l'adoption de mesures préventives.

Tous les médicaments peuvent avoir des effets secondaires, qu'ils soient pris seuls ou avec des produits phytopharmaceutiques, des médicaments grand public ou d'autres médicaments sur ordonnance. Il est donc important de discuter avec son médecin des avantages et des effets secondaires potentiels de chaque médicament qu'on envisage de prendre.

La Direction des produits de santé commercialisés (DPSC) de Santé Canada a créé récemment le site Web MedEffet. Ce site, dont le nom et l'emplacement sont faciles à retenir et à trouver, donne un accès centralisé aux informations les plus récentes en matière d'innocuité des produits de santé. MedEffet vise également à simplifier et à accélérer le plus possible l'établissement et la transmission de rapports d'effets indésirables par les professionnels de la santé et les consommateurs. Ce site sert enfin à faire valoir l'importance de la déclaration des effets indésirables, laquelle permet d'établir et de communiquer les risques liés à certains médicaments ou produits de santé. Pour en savoir plus, consultez le site MedEffet à l'adresse www.santecanada.gc.ca/consultationmedeffet ou composez le numéro sans frais 1-866-234-2345.

Protégez vos articulations

  • Prenez soin de votre corps. Après un travail physique exigeant ou très répétitif, arrêtez-vous. Reposez-vous en faisant une pause ou une tâche plus facile.
  • Utilisez judicieusement les articulations de votre dos, de vos bras et de vos jambes pour éviter de les soumettre à des contraintes excessives. Assurez-vous par exemple de porter une charge lourde près de votre corps.
  • Utilisez des aides pour accomplir vos tâches courantes, par exemple un chariot pour transporter vos sacs d'épicerie ou une poignée surdimensionnée pour recouvrir la poignée d'un couteau et en faciliter la manipulation. Une canne vous aidera à marcher sans perdre pied. Une barre d'appui dans la salle de bain vous aidera à entrer dans la baignoire et à en sortir plus facilement.

Protéger vos articulations veut dire les utiliser de façon à éviter de les soumettre à des contraintes excessives. Ainsi, vous vous épargnerez de la douleur et exécuterez vos tâches plus facilement. Vous pouvez protéger vos articulations en ménageant vos forces, en utilisant vos articulations judicieusement et en utilisant des aides.

 

Ménagez vos forces en entrecoupant vos tâches exigeantes ou répétitives de pauses ou d'activités plus faciles. Ainsi, vous réduirez le degré d'effort imposé à vos articulations et permettrez à vos muscles affaiblis de se reposer.

Utilisez vos articulations judicieusement de façon à éviter de les soumettre à des contraintes excessives. Servez-vous de vos articulations les plus grosses et les plus fortes pour supporter les charges (par exemple, utilisez vos bras et non vos doigts pour transporter vos sacs d'épicerie) et changez souvent de posture.

Utilisez des aides pour simplifier vos tâches courantes, par exemple une canne, une chaise surélevée, des pinces et des aides pour la préhension. Dans la baignoire, un siège de douche et des barres d'appui peuvent être très utiles pour économiser votre énergie et éviter les chutes.

Exercice

  • L'exercice aide à soulager la douleur et à freiner la détérioration des articulations.
  • L'exercice aide également à maintenir un poids santé et à réduire l'effort exercé sur les articulations.
  • Les exercices ciblant les articulations enflammées renforcent les muscles qui entourent ces articulations, ce qui contribue à atténuer la douleur.

Il existe trois types d'exercices :

  • Les exercices d'amplitude atténuent la raideur et aident à maintenir la mobilité des articulations. Un exercice d'amplitude pour l'épaule consisterait à faire de grands mouvements circulaires avec le bras.
  • Les exercices de renforcement maintiennent ou augmentent la force musculaire.
  • Les exercices d'endurance renforcent le cœur, donnent de l'énergie et favorisent la maîtrise du poids. Ces activités comprennent la marche, la natation et le vélo.

Des exercices appropriés d'intensité modérée axés sur l'étirement et le renforcement faroviseront le maintien de la force et de la souplesse des muscles et des tendons qui entourent les articulations enflammées. Les activités aérobie sans sauts comme la natation, la marche, l'aquaforme et le vélo stationnaire peuvent atténuer la douleur tout en contribuant au maintien de la force, de la souplesse et de la capacité cardiovasculaire. Avant d'entreprendre un programme d'exercices, consultez votre médecin ou un physiothérapeute.

Repos

Détendre les muscles qui entourent une articulation enflammée atténue la douleur ressentie.
Il existe plusieurs façons de se détendre. On peut par exemple faire des exercices de respiration profonde, écouter de la musique ou des disques de relaxation, méditer, prier ou visualiser une activité agréable comme se prélasser sur une plage ou devant un feu de foyer.
Le repos est très important pour les personnes atteintes de la maladie de Still. On peut réduire les risques de poussée de la maladie en planifiant ses activités et ses périodes de repos de manière à éviter le stress physique et émotionnel. Pour éviter de s'épuiser, il est prudent d'entrecouper les jours de travail de jours de repos. Il faut également prévoir du temps pour se reposer entre chaque activité menée au cours d'une même journée.

La Société de l’arthrite contribue à l’orientation et au financement de la recherche sur l’arthrite, défend les droits des Canadiens atteints de cette maladie et leur offre des solutions pour améliorer leur qualité de vie.

©  Société de l’arthrite. Tous droits réservés.