Barbotons! Comment l’hydrothérapie peut être bénéfique à votre douleur, votre humeur et votre mobilité

Que vous l’appeliez hydrothérapie ou aquathérapie, s’activer dans une piscine peut être un outil très important (et, soulignons-le, amusant) pour traiter votre arthrite. « Peu importe la façon dont vous bougez dans l’eau, il s’agira d’exercices de résistance, explique Alison Bonnyman, physiothérapeute aquatique à Toronto, c’est-à-dire qu’ils vous permettront de renforcer vos muscles en douceur. » Qui plus est, la propriété flottante de l’eau allège le poids qui pèse sur les articulations douloureuses : c’est gagnant sur toute la ligne! La piscine est aussi un bon endroit où exercer son équilibre. Comme le fait remarquer Mme Bonnyman : « Si vous tombez dans l’eau, le pire qui peut vous arriver, c’est de mouiller vos cheveux! »

Selon les recherches, le soulagement de la douleur, la diminution de la sensibilité articulaire et l’amélioration de la qualité de vie figurent parmi les autres avantages de l’hydrothérapie, plus particulièrement pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, de fibromyalgie ou d’arthrose de la hanche ou du genou. Voici ce qu’il faut garder à l’esprit si vous envisagez l’hydrothérapie.

Il existe différentes approches

Vous pourriez suivre une séance individuelle ou en groupe avec un physiothérapeute ou participer à un cours d’aquaforme où un instructeur de conditionnement enseigne divers exercices. Si vous le préférez, vous pourriez aussi recevoir des instructions, puis vous exercer à votre rythme. Vous ne nagerez pas en tant que tel (même si la natation peut avoir des avantages similaires). En général, vous serez debout avec de l’eau jusqu’à la taille, à la poitrine ou aux épaules. On se sert parfois de flotteurs et de nouilles ou de planches en mousse, soit pour mieux flotter ou pour augmenter la résistance. Selon les études sur le sujet, la marche, le jogging et la course dans l’eau offrent les mêmes avantages que s’ils sont pratiqués au sol, et ce, sans causer d’impact sur les articulations.

Tenez compte de la température

L’hydrothérapie se déroule habituellement dans une piscine chaude. « Généralement, l’eau est entre 32 °C à 34 °C (entre 90 °F à 92 °F), soit une température assez confortable pour ne pas perdre de chaleur corporelle ni avoir trop chaud », explique Mme Bonnyman. Si vous préférez une piscine plus froide, ça ne pose pas problème, du moment que vous pouvez y rester assez longtemps pour obtenir tous les bienfaits de l’exercice. Et qu’en est-il du bassin froid? « Le bassin froid ne nuira pas à vos articulations si vous vous y plongez pour de courtes périodes », précise la physiothérapeute.

Repensez le costume de bain

Alors que les costumes de bain pour hommes sont généralement faciles à manipuler, ceux pour femmes peuvent être plus difficiles à enfiler et à enlever. Optez pour des bretelles de style camisole plutôt qu’un dos nageur, ou encore pour des vêtements de bain adaptés, qui sont parfois munis d’une fermeture à glissière à l’avant, plus facile à utiliser. Discutez avec votre ergothérapeute de l’utilisation d’un outil de préhension ou d’autres outils qui vous aideront à vous habiller et à vous déshabiller. « Vous pouvez aussi porter un t-shirt de nylon et des culottes courtes dans la piscine, plutôt qu’un costume de bain », souligne Mme Bonnyman (si les règlements de la piscine le permettent).

Faites quelques pas

On vous l’a sûrement déjà dit : si vous voulez maintenir la mobilité de vos articulations, vous devez les faire bouger. L’hydrothérapie est un excellent moyen de continuer à utiliser vos articulations en douceur et à maintenir votre amplitude de mouvements tout en ressentant moins de douleur, voire aucune. « Si vous avez mal aux hanches ou aux genoux lorsque vous marchez ou empruntez des escaliers, exercez-vous à faire ces mouvements dans la piscine », conseille Mme Bonnyman. Si vous avez besoin d’une canne ou d’un déambulateur pour vous déplacer, apportez-les jusqu’au bord de la piscine pour plus de stabilité. Sachez que les piscines publiques sont habituellement bien équipées en rampes et en mains courantes.

Consultez votre fournisseur de soins de santé

N’oubliez pas que faire de l’exercice dans l’eau peut faire diminuer la pression artérielle et le rythme cardiaque, alors consultez d’abord votre fournisseur de soins de santé avant de vous y mettre.

Amusez-vous!

« Une certaine camaraderie se développe lorsqu’on est dans l’eau en groupe », fait valoir Mme Bonnyman. De plus, selon les études, les gens sont plus susceptibles de suivre leur programme d’exercices lorsqu’ils sont avec des amis. Allez! Ajoutez de l’eau à votre entraînement.