Avez-vous entendu parler de la goutte? C’est la forme la plus courante d’arthrite inflammatoire, et elle gagne en importance dans certains pays, comme le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni. La goutte est causée par la formation de cristaux d’acide urique dans les articulations ou autour d’elles, ce qui les rend rouges, douloureuses et enflées. Si vous avez la goutte, comprendre comment les aliments et les boissons que vous ingérez affectent la maladie vous aidera à traiter et à prévenir les crises.

Comment les cristaux d’acide urique se forment-ils?

L’acide urique se forme quand le corps fragmente des composés appelés purines, qu’on trouve naturellement dans nos cellules et certains aliments riches en protéines. Votre sang transporte l’acide urique vers les reins, et votre corps l’évacue par l’urine. Toutefois, si votre taux d’acide urique est trop élevé, soit parce que votre corps ne l’élimine pas ou parce que vous avez une maladie qui fait grimper le taux d’acide urique sanguin, des cristaux peuvent se former dans vos articulations ou autour d’elles. Cela cause de l’enflure, de l’inflammation et de la douleur dans les articulations, ainsi que dans les tissus mous comme la bourse séreuse et les tendons. Ces cristaux peuvent s’accumuler sous la peau et former des bosses dures appelées tophus.

Quels sont les effets de mon alimentation sur la goutte?

Les aliments riches en purines font grimper le taux d’acide urique dans le sang, puisque les purines se décomposent en acide urique. Et ce taux d’acide urique a un effet direct sur la goutte. Éviter les aliments riches en purines réduira donc votre risque de subir une crise de goutte. Les aliments riches en purines comprennent la viande rouge et les abats rouges, les mollusques et les crustacés, les poissons gras comme les sardines et le maquereau, et les aliments qui contiennent du sirop de maïs (dont certaines sauces et boissons transformées). De plus, en général, maintenir un poids santé en évitant le surpoids et l’obésité aide à réduire le taux d’acide urique.

Ce que je bois affecte-il la goutte?

Oui, à n’en pas douter. L’alcool, surtout la bière et le vin rouge, de même que les boissons sucrées comme les boissons gazeuses, sont riches en purines. Toutes les sortes d’alcool peuvent déclencher la goutte. Il est donc préférable de s’en tenir à un maximum d’un verre par jour pour les femmes, et de deux verres par jour pour les hommes. Buvez souvent de l’eau : la déshydratation peut également déclencher une crise.

Y a-t-il des aliments qui peuvent aider à réduire le taux d’acide urique?

Selon certaines études, en plus d’une alimentation équilibrée, la consommation fréquente des aliments suivants pourrait vous aider à éviter une crise de goutte : tous les légumes, les cerises, les produits laitiers faibles en gras, le café et l’eau. Il vaut aussi la peine de tenir compte de cette grande étude à long terme publiée dans le British Medical Journal (en anglais). Dans cette étude, on s’est penché sur l’alimentation de près de 45 000 hommes sur une période de 26 ans. Ceux dont l’alimentation ressemblait le plus au régime DASH présentaient un risque de goutte plus faible que les autres. (D’abord conçu pour combattre l’hypertension, le régime DASH accorde une place très importante aux fruits, aux légumes, aux noix, aux légumineuses, aux produits laitiers faibles en gras et aux grains entiers tout en limitant la consommation de boissons sucrées, de sel et de viande rouge ou transformée.) Les sujets de l’étude qui avaient une alimentation typiquement occidentale — beaucoup de viande rouge ou transformée, frites, grains raffinés et sucreries — présentaient un risque plus élevé de goutte que les premiers.

L’alimentation est-elle le seul facteur qui agit sur la goutte?

De nombreux facteurs jouent un rôle dans la goutte en plus de vos choix d’aliments et de boissons. Ces facteurs comprennent certains médicaments, comme les diurétiques et l’aspirine en faibles doses, les maladies du rein, l’hérédité et le sexe (les hommes sont plus susceptibles de développer la goutte). Cependant, gérer son alimentation est l’une des mesures les plus importantes que vous pouvez prendre pour réduire votre risque de crise si vous avez la goutte.