Vous êtes ici : Accueil > À propos de l'arthrite > Les types d'arthrite de A à Z > Phénomène de Raynaud
Phénomène de Raynaud

Qu’est-ce que le phénomène de Raynaud?

Le phénomène de Raynaud est une maladie caractérisée par des spasmes qui nuisent à la circulation dans les artères, habituellement celles des doigts et des orteils. Souvent, le froid ou un trouble émotionnel peuvent provoquer une crise chez les personnes atteintes de la maladie. Peu de gros vaisseaux sanguins irriguent les pieds et les mains, et lorsque des spasmes contractent ces artères, le sang y circule difficilement. Les doigts et les orteils deviennent alors blancs, avant de virer au bleu, puis au rouge. Comme le sang nécessaire pour réchauffer les doigts et les orteils ne peut plus les atteindre, leur peau devient froide. Les crises peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures, mais il est rare qu’elles causent des dommages permanents aux tissus.

Le phénomène de Raynaud est nommé en l’honneur du médecin français Maurice Raynaud, qui a décrit la maladie pour la première fois au milieu du 19e siècle. On parle de phénomène de Raynaud primitif lorsqu’on ne lui connait aucune maladie associée, et de phénomène de Raynaud secondaire si celui-ci est associé à une maladie du tissu conjonctif ou à l’inflammation des vaisseaux sanguins.

FAQ

Quels sont des facteurs de risque du phénomène de Raynaud?

Le phénomène de Raynaud sans association à une autre maladie (aussi appelé phénomène de Raynaud primitif) apparaît souvent entre les âges de 15 et 30 ans. Il est plus fréquent chez les femmes et peut survenir chez plusieurs membres d’une même famille. Lorsque le phénomène est associé à l’arthrite inflammatoire ou à une maladie du tissu conjonctif, il peut apparaître à un âge plus avancé.

La forme primitive (qui n’est associée à aucune maladie) est la plus fréquente. Le phénomène de Raynaud secondaire est associé à des maladies qui affectent les vaisseaux sanguins, y compris diverses formes d’arthrite, comme la polyarthrite rhumatoïde (PR), la sclérodermie, le lupus ou le syndrome de Sjögren. Le phénomène de Raynaud peut être causé par un traumatisme répété dans une région du corps, plus particulièrement par des vibrations (p. ex., utilisation répétée d’un marteau perforateur). Le tabagisme pourrait également être un facteur de risque.

Quels sont les signes et symptômes du phénomène de Raynaud?

Si vous remarquez que vos doigts ou vos orteils (ou, plus rarement, votre nez ou vos oreilles) blanchissent lorsque vous avez froid ou connaissez un bouleversement émotionnel, il s’agit probablement du phénomène de Raynaud. Bien qu’il soit fréquent chez les personnes atteintes de l’une des nombreuses formes d’arthrite, il peut aussi toucher des personnes qui n’ont pas l’arthrite.
Certaines personnes touchées par la forme secondaire du phénomène (surtout chez celles atteintes de sclérodermie) peuvent développer des plaies douloureuses (ulcères) au bout des doigts ou des orteils lorsque la circulation sanguine y est affaiblie de façon permanente.

Comment établit-on le diagnostic de phénomène de Raynaud?

Le médecin peut baser son diagnostic de phénomène de Raynaud sur un examen de vos antécédents médicaux (doigts et orteils blancs) et sur l’observation de l’effet du froid sur vos doigts et vos orteils. Il peut également vous faire subir certains tests, comme un test de circulation sanguine, pour confirmer le diagnostic.

Quelle est la fréquence du phénomène de Raynaud?

Dans la population générale, le phénomène de Raynaud survient chez 5 à20 % des femmes et 4 à 14 % des hommes.

  • Le phénomène de Raynaud primitif touche 3 % de la population
  • Le phénomène de Raynaud secondaire est plus rare, mais il touche une proportion relativement élevée de personnes atteintes de lupus (25 %) et du syndrome de Sjögren (33 %), ainsi que presque toutes les personnes atteintes de sclérodermie.
Traitement

Médicaments

La plupart des personnes atteintes du phénomène de Raynaud n’ont pas besoin de recevoir un traitement. Elles doivent rester au chaud (porter de bonnes mitaines et un chapeau, éviter que leurs pieds et leurs mains soient en contact avec le froid et l’humidité). Si elles fument, elles devraient essayer d’arrêter, car le tabagisme aggrave les symptômes.

On prescrit parfois des médicaments qui relâchent les vaisseaux sanguins (appelés vasodilatateurs) pour améliorer la circulation. Certaines personnes atteintes du phénomène de Raynaud secondaire pourraient avoir besoin d’autres médicaments.

Le traitement optimal varie selon le cas, alors discutez avec votre médecin ou votre pharmacien des médicaments qui conviennent le mieux à votre situation.

Chirurgie

Il est rare que les personnes atteintes du phénomène de Raynaud aient besoin d’une intervention chirurgicale.

Prise en charge personnelle

Bien qu’on ne puisse guérir le phénomène de Raynaud, il y a des choses à faire qui aident à la prise en charge la maladie. Votre participation active à l’élaboration de votre plan de traitement est essentielle.

Protégez votre corps

Protégez votre corps, surtout vos mains, vos pieds et votre tête, en portant des gants et des bas chauds et un chapeau par temps froid. Si le fait de retirer des aliments du congélateur suffit à déclencher une crise, portez des gants ou des mitaines de cuisine.

Si vous fumez, essayez d’arrêter, car le tabagisme déclenche des spasmes des vaisseaux sanguins dans tout le corps et exacerbe les symptômes.

Évitez également les boissons contenant de la caféine (café, thé, boissons gazeuses), car celle-ci aggrave les symptômes.

Moyens de détente

Lorsque vous vivez un bouleversement émotionnel, votre système nerveux resserre les vaisseaux sanguins, ce qui nuit à votre circulation. Acquérir des moyens de détente efficaces et de bonnes stratégies d’adaptation peut vous aider à mieux maîtriser vos symptômes et à cultiver l’optimisme.

Et maintenant

Bien vivre avec l’arthrite

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour gérer activement votre arthrite. Vous trouverez ci-dessous des ressources qui vous aideront à en apprendre davantage sur les moyens de prendre en charge votre arthrite afin de mieux vivre.

Rayonnez

Pour des conseils sur la santé et le bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Explorer Rayonnez

Apprentissage en ligne

Nos cours en ligne regorgent d’information et de conseils utiles. Chaque cours porte sur un aspect ou un symptôme précis de la maladie.

Découvrir nos cours sur l’arthrite

Ateliers et webinaires

Découvrez nos activités éducatives et webinaires à venir.

Trouver des ateliers et des webinaires

Trouver ses repères

Pour trouver de l’information sur les programmes et services offerts.

Trouver ses repères

Collaboratrices

Cette information a été mise à jour en septembre 2017, avec l’expertise de :

Sindhu Johnson, M.D., FRCPC, Ph. D.
Professeure adjointe, Division de rhumatologie, Département de médecine, Faculté de médecine, Université de Toronto
Directrice, Toronto Scleroderma Program, Réseau universitaire de santé

Janet Pope, M.D., maîtrise en santé publique, FRCPC
Chef, service de rhumatologie, St. Joseph’s Health Care, London
Professeure de médecine, Université Western Ontario

Voir tous Les types d'arthrite de A à Z