Vous êtes ici : Accueil > À propos de l'arthrite > Les types d'arthrite de A à Z > Connectivite mixte (syndrome de Sharp)
Connectivite mixte (syndrome de Sharp)


Décrite pour une première fois en 1972, la connectivite mixte (syndrome de Sharp) est une maladie auto-immune dont on considère que les symptômes recoupent ceux de diverses formes inflammatoires de maladies auto-immunes du tissu conjonctif: lupus érythémateux disséminé (lupus)sclérodermie, syndrome de Sjögren et myosite inflammatoire (dermatomyosite et polymyosite). La connectivite mixte peut également apparaître avec le syndrome de Sjögren. Les personnes atteintes de connectivite mixte présentent des symptômes de quelques-unes de ces maladies. Dans de nombreux cas, les symptômes caractéristiques de l’une de ces maladies, en particulier la sclérodermie ou le lupus, finissent par l’emporter sur les autres.

Collaboratrice

Cette information a été mise à jour en septembre 2017, avec l’expertise de:

Dre Janet Pope, M.D., maîtrise en santé publique, associée du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada
Chef, département de rhumatologie, St. Joseph’s Health Care, London
Professeure de médecine, Université Western Ontario

Voir tous Les types d'arthrite de A à Z